A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - R - S - T - U - V - W - Y - Z

Circoncision

                                    Manuscrit conservé à la Bibliothèque Municipale de Clermont-Ferrand (France)


La circoncision le 8ème jour : pourquoi ?
rav Aharon BIELER



|


La Mitsva de la circoncision est tellement essentielle à la survie de notre peuple, que même s'ils négligeaient toutes les autres lois, les enfants d'Israël respecteraient toujours cette tradition qui contribue à leur unité (voir Traité Chabbate 130a). La Tora s'exprime ainsi :



L'alliance 


" ...Au huitième jour, on circoncira l'excroissance de l'enfant"
(Lévitique 12, 2-3)

La Tora n'ordonne pas de circoncire l'enfant immédiatement après sa naissance ni même de le circoncire au-delà du huitième jour. Elle précise bien le huitième jour, on circoncira l'excroissance de l'enfant.
Même si les motifs des ordres divins, sont difficilement compréhensibles, nous pouvons cependant tenter une approche de la Mitsva de la circoncision, ou plus précisément réfléchir à la raison pour laquelle la Mitsva de la circoncision doit être effectuée le huitième jour.

L'aspect médical

Nous citerons les propos du Dr Illa Abramov dans son article Problèmes de coagulation et de saignement chez le nouveau né (Assia, tome 3, p.384)

" Le système de coagulation dépend d'un certain nombre de protéines créées par le foie et appelées facteurs de coagulation. Ces facteurs sont désignés par les chiffres romains I-XIII (1-13), et s'activent les uns les autres le long d'une chaîne (par le biais d'enzymes), jusqu'à l'obtention du facteur fixe appelé pévarine ".

De plus, à cet âge, aucun acte chirurgical ne peut être pratiqué sur cet organe. Une opération serait susceptible de provoquer un saignement incontrôlable et de mettre la vie du nourrisson en danger. Physiologiquement, huit jours sont nécessaires pour que le fonctionnement du foie soit rétabli. Ce n'est qu'au bout de huit jours, que le niveau des facteurs de coagulation et sa capacité de mettre fin à un saignement devient satisfaisant".

L'ordre de la création

Hachem a dirigé la Création, de sorte que la date de maturité des facteurs de coagulation du sang coïncide avec le jour de la Brite Mila.
Il est essentiel de préciser ici que ce n'est pas parce que le huitième jour est le plus adapté à la circoncision, que c'est ce jour-là que la Mitsva doit être réalisée.
Au contraire, C'est parce que la circoncision doit se dérouler le huitième jour, pour des raisons connues du seul Créateur, que Hachem a inséré dans la Création le fait que les facteurs de coagulation du sang arrivent à maturité ce jour-là.
Ceci, afin de permettre la réalisation de la Mitsva, comme l'ont dit nos Sages: " Il a regardé dans la Tora et a créé le Monde" (Zohar Térouma 161, 1).

En d'autres termes, le monde a été créé en fonction des exigences de la Tora, et non l'inverse.
                                                      

                                                    

La circoncision, nouvelle cause humanitaire - par Shraga Blum - Pour Actu.co.il - 17 fevrier 2010

Le Journal médical britannique on-line « BioMed Central Urology » révèle les résultats obtenus par une étude réalisée dans 21 pays, et conclut : « Les Juifs, et plus tard les Musulmans, savaient ce qu’ils faisaient lorsqu’ils ont institué la pratique de la circoncision sur les garçons ». Cet article est signé par les Dr. Helen Weiss et Natasha Larke du « London School of Hygiène & Tropical Medecine», ainsi que les Dr. Daniel Halperin de « Harvard School of Public Health » et Inon Shenker du « Jerusalem AIDS Project ».


On sait aujourd’hui qu’environ 1 enfant mâle sur 3 est circoncis, et le site Internet médical indique « que la circoncision réduit les risques de SIDA de l’ordre de 60% ». Suite à cela, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le Programme de l’ONU contre le SIDA recommandent désormais officiellement la pratique de cet acte chirurgical notamment dans des zones à risques comme l’Afrique.


Mais les résultats indiquent encore un point surprenant : selon le journal britannique, « les complications post-opératoires sont encore plus rares lorsque la circoncision est pratiquée de manière rituelle, car elle est réalisée par des personnes qui ont une expérience plus grande de cet acte que la plupart des chirurgiens » !!


Cet article vient à point nommé car depuis quelques années, en Grande-Bretagne comme dans d’autres pays occidentaux, des campagnes contre la pratique de la circoncision commencent à voir le jour sous prétexte « de souffrances inutiles infligées », de « violation du libre-choix de la personne », mais surtout en raison « d’absence de justification médicale ». De très nombreuses études sérieuses (on en compte 52), contredisent aujourd’hui totalement cet argument, montrant que la circoncision ne freine pas seulement la transmission du SIDA, mais elle réduit également celle de l’infection par « papillomavirus » chez les femmes qui ont eu des relations sexuelles avec des hommes circoncis.


Les auteurs de l’article concluent en disant « que la poursuite de pratique de la circoncision est souhaitable sur les plans religieux, culturel et médical, tout en recommandant vivement que dans les pays en voie de développement, cette pratique soit effectuée avec davantage d’hygiène et de précautions qu’à l’heure actuelle »


Un groupe de 8 institutions médicales israéliennes, aidées par le « Jerusalem AIDS Project » ont initié l’ « Opération Abraham » qui a notamment formé 10% des chirurgiens du Swaziland (Afrique du Sud), pour les entraîner à pratiquer des circoncisions à grande échelle et dans des conditions hygiéniques maximales sur les enfants et les adultes, afin de lutter contre le fléau du SIDA qui fait des ravages dans la population de ce petit pays : il est celui où l’espérance de vie est la plus faible au monde (32 ans !!), car le taux de SIDA y est le plus élevé: 26% des adultes seraient touchés par ce fléau. En 2009, 5 chirurgiens musulmans du Sénégal étaient venus en Israël pour étudier la manière de procéder de la même façon en Afrique de l’Ouest.


Israël a la plus grande expérience au monde dans le domaine des circoncisions sur des hommes adultes, du fait du nombre important d’immigrants de Russie qui se convertissent au Judaïsme.


Pour le Dr. Shenker du « Jerusalem AIDS Project, « l’excellence israélienne dans ce domaine où de nombreuses vies sont sauvées, pourrait devenir le paradigme d’une merveilleuse coopération entre Israël et la Diaspora pour les causes humanitaires dans le monde »

Aucun commentaire:

Publier un commentaire